john william

  • john william dans CHANSON pixel-vfl3z5WfW
    Miniature

    John William – Oh happy day (Merci seigneur)

     

    • Miniature

      John William  » Si Toi Aussi Tu M’abandonnes

      Trouvez une biographie et sa célébrités

      Biographie et celebrite

      e Forum Lettre Votez Sites
      Biographie de John WILLIAM :
      Afficher la version imprimable de la biographie de WILLIAM John Version imprimable
      378ème
      John WILLIAM
      1922 – 2011
      Découvrez la biographie de John WILLIAM
      Score : 7 817
      biographie_spacer dans CHANSON
      Artiste, Chanteur et Musicien (Francais)
      Né le 09 octobre 1922
      Décédé le 08 janvier 2011 (à l’âge de 88 ans)

      John William, de son vrai nom Ernest Armand Huss, né le 9 octobre 1922 à Grand-Bassam en Côte d’Ivoire et mort le 8 janvier 2011[1] à Antibes en France à l’âge de 88 ans, est un interprète franco-ivoirien, qui a connu un certain succès dans les années 1960 et 1970 avec sa voix grave et un répertoire à la fois religieux et profane.

      Ernest Armand Huss a connu une existence tragique : enlevé à sa mère très jeune, il perdit ses deux parents, et fut déporté au camp de concentration de Neuengamme pendant la Seconde Guerre mondiale.

      Le 16 décembre 2005, il a été fait chevalier de la Légion d’honneur.

      D’un père alsacien, colon en Côte d’Ivoire, et d’une mère ivoirienne, Ernest Armand Huss est né le 9 octobre 1922 à Grand-Bassam, dans un petit village de Côte d’Ivoire, au bord de la lagune Ebrié. Enlevé à sa mère dès 18 mois puis confié, à l’âge de 8 ans, à une lointaine parente d’un petit village de Seine-et-Marne, il fait ses études dans un pensionnat français. En 1939, à 17 ans, il devient apprenti ajusteur-outilleur aux usines automobiles de Boulogne-Billancourt.

      En juin 1943, réquisitionné pour le Service Civique Rural, afin de remplacer les paysans prisonniers, Ernest Armand Huss est envoyé en Charente-Maritime jusqu’en août 1943. Il est ensuite engagé à Montluçon par une usine qui fabrique des appareils détecteurs de sons pour les avions allemands.

      En mars 1944, Ernest Armand Huss couvre un jeune ouvrier dans la pose d’explosifs sur du matériel destiné aux nazis. La nuit suivante, l’atelier explose. Arrêté puis incarcéré à la prison de Moulins, Ernest Armand Huss est interrogé et torturé par la Gestapo. Il ne parlera pas.

      En Côte d’Ivoire sa mère est emportée par une épidémie de rougeole .

      Déporté politique à 22 ans, Ernest Armand Huss est envoyé au camp de concentration de Neuengamme, près de Hambourg (mars 1944 à mai 1945) sous le numéro « 31103″. Ses connaissances techniques lui sauvent la vie : capable de lire les plans de montage des plans industriels, il est envoyé dans une usine d’armement pour travailler comme ajusteur-outilleur. En avril 1945, environ 10 000 déportés de ce camp sont acheminés vers le port de Lubeck d’où il est transféré sur le Thielbek puis recueilli par la Croix-Rouge suédoise.

      Ernest Armand Huss est l’un des rescapés des camps nazis à qui Serge Bilé a donné la parole dans son documentaire Noirs dans les camps nazis (1995).

      De retour à Paris, il retrouve son père ( sur le quai d’une station de métro ) mais le vieil homme ne survivra à la guerre que de quelques mois, emportant tout de même dans l’au-delà la joie d’avoir retrouvé son fils.

      De son expérience de déporté Ernest Armand Huss retire une grande foi en Dieu. En chantant pour réconforter ses camarades déportés, il a découvert la beauté et la musicalité de sa voix. A la Libération, incVapable de retourner travailler à l’usine qui lui rappelle trop son labeur dans les camps nazis, il prend des cours de chant et se donne le pseudonyme de John William[2].

    • .

  • .

     ♥♥ VOUS  EN  SOUVENEZ – VOUS  ?? ♥♥

 


3 commentaires

  1. RÊVEUR LUNAIRE ATYPIQUE dit :

    joli découverte, j’aime les choses rétro !

    Dernière publication sur REVEUR LUNAIRE ATYPIQUE : Holidays

  2. Ma mère écoutait cet artiste,je le découvre avec forte émotion,
    très bonne journée à toi.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : La vie est bien triste à ce jour

  3. chamade1000 dit :

    Bonjour Coline
    Oui, je me souviens et j’aime beaucoup..
    Il était généreux et chantait si bien!
    Je ne connaissais pas cette partie de sa vie quand il retrouve son père.
    Cela a dû être très émouvant..
    Merci pour ce partage.
    Amitiés
    Francine

    Dernière publication sur Mes émotions : A cette enfant que j'étais °°°°°

Répondre

ESSYAVECA ? |
Le Parti de la France en Li... |
DEMOCRATIE MUSULMANE |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AGIR ENSEMBLE POUR LA COTE ...
| CHANGER L'ALGERIE
| retraite à 60 ans et même a...