poèmes et chansons (ROBERT LAMOUREUX -MAXIME LE FORESTIER -JACQUES BREL BIBI

ROBERT LAMOUREUX l’éloge de la fatigue

 

  • Live Maxime Le Forestier *La rouille* 2002

  • L’habitude nous joue des tours :
    Nous qui pensions que notre amour
    Avait une santé de fer.
    Dès que séchera la rosée,
    Regarde la rouille posée
    Sur la médaille et son revers. Elle teinte bien les feuilles d’automne.
    Elle vient à bout des fusils cachés.
    Elle rongerait les grilles oubliées
    Dans les prisons, s’il n’y venait personne. Moi, je la vois comme une plaie utile,
    Marquant le temps d’ocre jaune et de roux.
    La rouille aurait un charme fou
    Si elle ne s’attaquait qu’aux grilles. Avec le temps tout se dénoue.
    Que s’est-il passé entre nous,
    De petit jour en petit jour ?
    À la première larme séchée,
    La rouille s’était déposée
    Sur nous et sur nos mots d’amour.

    Si les fusils s’inventent des guerres
    Et si les feuilles attendent le printemps,
    Ne luttons pas, comme eux, contre le temps.
    Contre la rouille, il n’y a rien à faire.

    Moi, je la vois comme une déchirure,
    Une blessure qui ne guérira pas.
    Notre histoire va s’arrêter là.
    Ce fut une belle aventure.

    Nous ne nous verrons plus et puis…
    Mais ne crois pas ce que je dis :
    Tu sais, je ne suis pas en fer.
    Dès que séchera la rosée,
    La rouille se sera posée
    Sur ma musique et sur mes vers.

 

 

 

  • Sourire aux larmes,
    Trouver du charme
    Au fond du soir pourri qui mène à la mort.
    Viens ma dormeuse
    Dans la berceuse
    Que je te chanterai et que je cherche encore.
  • Je veux quitter ce monde en regrettant un peu.
    Je veux quitter ce monde, heureux. Pas de suicide,
    Pas de morbide,
    Pas l’ombre d’un regret ou d’un désespoir,
    Pas l’ombre d’une
    Tache à la lune,
    D’un mauvais souvenir ou d’un plaisir au noir.
  • Je veux quitter ce monde en regrettant un peu.
    Je veux quitter ce monde, heureux.
  • Quand la peinture
    Sera nature,
    Quand on verra fleurir aux murs en chaleur
    Tous les délires
    Des sans-écrire,
    Des affamés de l’âme, des fous de la couleur.
  • Je veux quitter ce monde en regrettant un peu.
    Je veux quitter ce monde, heureux. Quand, dans ses tripes,
    Un pauvre type
    Aura enfin trouvé, taillé dans du bois
    La chanson belle,
    Universelle
    Qui l’aura fait content, mais qui sera de moi. Je veux quitter ce monde en regrettant un peu.
    Je veux quitter ce monde, heureux. Quand ne claironnera plus personne,
    Au nom du bien, du mal, du roi ou de Dieu,
    Qu’on pourra faire
    Un tour de terre
    Sans pleurer, sans vomir, sans se fermer les yeux.

    Je veux quitter ce monde en regrettant un peu.
    Je veux quitter ce monde, heureux.

    Que je te touche,
    Que je te couche
    Et retrouver l’amour qu’on fait à quinze ans,
    Alors ma tendre
    Tu vas entendre
    Pour la première fois, on peut faire un enfant.

    Et puis quitter ce monde en regrettant un peu.
    Et puis quitter ce monde, heureux.

  • Tout simplement
    Fermer pour cause de sentiments différents
    Reviendrait peut-être dans un jour, un mois, un an
    Dans son cœur dans sa tête
    Si encore il m’attend ….
    Tout simplement
    Fermé pour cause de sentiments différents
    Tout simplement fermé pour cause d’inventaire
    Dans mon cœur dans ma tête
    Changer tout vraiment.
  •  Curieusement les aiguilles tournent
    Mais ce ne sont pas celles du temps qui passe
    Presque en silence quand on début on s’aime
    C’est pas vraiment la solitude mais c’est la certitude
    D’un sentiment indépendant de son attitude Oh ! Tout simplement
    Fermé pour cause de sentiments différents
    Reviendrait peut-être dans un jour, un mois, un an
    Dans son cœur dans sa tête
    Changer tout vraiment.
    Si encore il m’attend… Tout doucement
    Sur la pointe du cœur tourner la page
    Tout simplement
    Choisir un nouveau livre d’images
    Tout doucement
    Prêt à apprendre à aimer passionnément
    Tout simplement
    Une autre histoire dans un monde différent Tout simplement fermé pour cause de sentiments différents
    Reviendrait peut-être dans un jour, un mois, un an
    Dans son cœur dans sa tête
    Si encore il m’attend….
 


Un commentaire

  1. chamade1000 dit :

    Bonjour
    J’aime beaucoup la chanson de Bibie!
    Une voix très douce!
    L’éloge de la fatigue est assez comique..
    On a souvent des « ennuis » avec unblog!
    Bon après-midi
    Amicalement
    Francine

    Dernière publication sur Mes émotions : A cette enfant que j'étais °°°°°

Répondre

ESSYAVECA ? |
Le Parti de la France en Li... |
DEMOCRATIE MUSULMANE |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AGIR ENSEMBLE POUR LA COTE ...
| CHANGER L'ALGERIE
| retraite à 60 ans et même a...