Maxime Le Forestier / DIALOGUE – Né quelque part-Quitter l’enfance

Miniature 1:42

 

 

DIALOGUE. Maxime le Forestier

« Avec ce que j’ai fait pour toi »,
Disait le père,
« Je sais, tu me l’as dit déjà. »,
Disait l’enfant.
« J’en demandais pas tant.
Je suis là pour
Tourner autour
De cette terre
Tant que je suis vivant. »

« Vivant, qui t’a donné la vie ? »,
Disait le père.
« Si c’est pour la passer ici »,

Disait l’enfant,
« Tu as perdu ton temps.
Si les fumées,
Dans les rues fermées,
Te sont légères,
Moi j’ai besoin du vent. »

« Et si tu venais à mourir ? »,
Disait le père.
« On est tous là pour en finir »,

Disait l’enfant,
« Mais peu importe quand.
Je ne suis né
Que pour aller
Dessous la terre
Et l’oublier avant. »

« Nous, on vivait pour quelque chose. »,
Disait le père.
« Vous êtes morts pour pas grand chose. »,

Disait l’enfant.
« Je n’en ai pas le temps
Si, pour garder
Les mains liées,
Il faut la guerre.
Moi je m’en vais avant. »

« Ce monde, je l’ai fait pour toi. »,
Disait le père.
« Je sais, tu me l’as dit déjà. »,

Disait l’enfant.
« J’en demandais pas tant.
Il est foutu
Et je n’ai plus
Qu’à le refaire
Un peu plus souriant
Pour tes petits enfants. »

MAXIME LE FORESTIER ne savait pas encore que ce serait pire par la suite ! !   Les enfants  d’aujourd’hui, vivent, sans aucun doute, dans une Société encore plus médiocre et plus dure que la génération d’avant.

 

Miniature3:59

maxime le forestierné quelque part

 

 

Maxime Le Forestier - Quittez l'enfance

02:28

Maxime Le ForestierQuittez l’enfance

 

 

 

 

ESSYAVECA ? |
Le Parti de la France en Li... |
DEMOCRATIE MUSULMANE |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AGIR ENSEMBLE POUR LA COTE ...
| CHANGER L'ALGERIE
| retraite à 60 ans et même a...