Le chef-d’œuvre de Tissot bientôt à Orsay « le cercle de la rue royale »

 

photographie_de_james_tissot_vers_1890.jpg

Pays: France
Style: ecole française
Période: XIXe siècle

Tissot James1836-1902, peintre et graveur français. Jacques-Joseph Tissot, dit James Tissot, étudia aux Beaux-Arts de Paris dans les ateliers d’Ingres, Hippolyte Flandrin et Louis Lamothe. Il débuta au Salon à partir de 1859. L’artiste fut surtout connu en tant que collectionneur et amateur d’art extrême-oriental. Il fut l’ami d’Edgar Degas, fréquenta Edouard Manet, et le peintre américain James McNeill Whistler. Après la guerre de 1870, il s’installa en Angleterre et y séjourna pendant onze années, il exposa à la Royal Academy et travailla pour le magasine Vanity Fair sous le pseudonyme de Coïdé. Tissot fut très populaire en Grande-Bretagne, notamment grâce à ses œuvres représentant la haute société de l’ère victorienne et à ses caricatures pour Vanity Fair. Après le décès de son épouse le peintre effectua plusieurs séjours en Palestine et réalisa des aquarelles de sujets religieux.

 

 

Principales œuvres de James Tissot  S

 

tissot james bien tot 1873.jpgTissot James

tissot james calcutta 1877.jpgTissot James

tissot james la fille du capitaine 1873.jpgTissot James

 

Le Cercle de la Rue royale, de James Tissot. Ce tableau est classé monument historique en 1998 puis trésor national. (Droits réservés/Musée d'Orsay)

Le Cercle de la Rue royale, de James Tissot. Ce tableau est classé monument historique en 1998 puis trésor national. (Droits réservés/Musée d’Orsay)

INFO LE FIGARO – Le musée finalise l’achat du Cercle de la rue Royale pour 4 millions d’euros.

  • Ce tableau, Le Cercle de la Rue royale, est le chef-d’œuvre de James Tissot. Douze hommes, figés comme les colonnes du portique de pierre qui les abrite, posent sans se regarder. C’est dans ce bâtiment de Gabriel, place de la Concorde, qu’est installé l’Hôtel de Crillon. En symétrique, l’hôtel de la Marine. On aperçoit le toit du Palais de l’industrie, aujourd’hui disparu. En 1868, tous sont membres d’un cercle élégant, à l’anglaise, fondé une vingtaine d’années plus tôt et qui, après avoir fusionné avec d’autres, existe encore aujourd’hui sous le nom de Nouveau Cercle de l’Union. Tableau fascinant, de presque trois mètres de long, hypnotique, d’une étrangeté absolue, il deviendra sans doute bientôt mondialement célèbre en affiches et en cartes postales.

    Les bénéfices de Monet

    C’est un incroyable portrait de groupe, c’est aussi à sa façon une peinture d’histoire. Qui sont-ils? Galliffet n’est pas encore général et n’imagine pas qu’il restera dans les annales pour son sanglant combat contre la Commune. Charles Haas imagine encore moins qu’on se souviendra de lui parce qu’il inspirera à un certain Marcel Proust, qui n’est pas encore né, le personnage de Charles Swann. Tous sont monarchistes. Le prince de Polignac lit un livre sur Louis XVII. Ils fument, ils ne se parlent pas, ils sont l’élégance même. Chacun d’entre eux avait donné 1 000 francs au peintre. Ils tirèrent au sort le nom de celui qui serait propriétaire du tableau. Le baron Hottinguer l’emporta. Son arrière-petit-fils vient de le vendre.

     

     

    Le FIGARO du 14 avril 2011

     

     

     

 Jeune femme avec le gilet rouge

James Tissot (1836-1902)Portrait de Mlle L. L.1864Huile sur toileH. 124 ; L. 99,5 cmParis, musée d’Orsay© RMN (Musée d’Orsay) / Hervé Lewandowsk

flux rss

 

 

 

ESSYAVECA ? |
Le Parti de la France en Li... |
DEMOCRATIE MUSULMANE |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AGIR ENSEMBLE POUR LA COTE ...
| CHANGER L'ALGERIE
| retraite à 60 ans et même a...