un PION : LARRY K Propose des jeux sexuels à des élèves de Première et Seconde !

LARRY  K  surveillant  au Lycée  Henri Moissan de MEAUX  a proposé à des Lycéens , dans un car, des jeux sexuels

Agé de 22 ans, cet ancien surveillant du lycée Moissan à Meaux devait être jugé pour « atteinte sexuelle sur mineure, corruption de mineure et exhibition sexuelle » après avoir obtenu des faveurs sexuelles de la part d’une lycéenne dans le car qui ramenait des élèves en sortie scolaire le 28 janvier .

Extrait du Journal « LE PARISIEN » du 12.03.11
Larry K. avait organisé le jeu « action ou vérité » av ec des élèves de seconde et de première, en option théâtre, dans le car de retour de Paris où ils étaient allés voir une pièce au Théâtre de l’Odéon. Le jeu, qui se joue habituellement à l’école primaire entre enfants du même âge, consiste à assumer un gage ou à confier un secret. Toutefois, dans le car des lycéens, la partie avait pris un tour sexuel quand une élève de 16 ans, en première L, avait choisi l’option « action ». Le surveillant lui avait alors demandé deux fellations. L’adolescente s’était exécutée sans contrainte sous les yeux d’autres élèves, tous en état d’ébriété. En effet, le surveillant avait embarqué dans le car avec du champagne. C’est peu de dire que la présidente Catherine Morin n’appréciait pas du tout l’affaire. La magistrate n’a pas eu que des mots tendres à l’encontre de l’Education nationale et des trois professeurs présents dans le car, « aveugles, sourds et muets », selon elle. C’est pourtant bien l’institution elle-même qui a réagi, puisque l’inspecteur d’académie en personne a alerté la police de ce qui s’était passé dans le fond du car. Et pour cause : sa propre belle-fille était dans le véhicule et a téléphoné pour signaler les scènes bien peu orthodoxes qui s’y jouaient.

___________________________________________________________________________________

décidément, l’Education Nationale n’est pas très regardante sur les sujets qui se présentent à l’embauche : ce n’est pas la première fois qu’il y a ce genre de dérapage honteux dans l’enseignement, et toujours rien n’est fait pour y pallier. Je finirai par penser que les femmes devraient être préférées aux hommes dans les secteurs d’éducation.

 

 

FLUX  RSS

 

ESSYAVECA ? |
Le Parti de la France en Li... |
DEMOCRATIE MUSULMANE |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AGIR ENSEMBLE POUR LA COTE ...
| CHANGER L'ALGERIE
| retraite à 60 ans et même a...